English Deutsch

Le journal d'Ukraine

sélection des infos du Net par Smily France-Ukraine

17 janvier 2007

écoutes téléphoniques

Les socialistes exigent de mener une enquête sur les écoutes illicites

Le groupe socialiste à la Rada exige des dirigeants des organes judiciaires et de sécurité ukrainiens de mener une enquête de service sur les écoutes illicites des entretiens téléphoniques du président de la Rada, Alexandre Moroz, a déclaré le député Ivan Bokiï.

art_31705

Il y a quelques jours certains médias ont publié un fragment des entretiens téléphoniques entre M. Moroz et un diplomate britannique, peut-on lire dans la déclaration du groupe du Parti socialiste diffusée vendredi. Les socialistes affirment que l'enregistrement a été réalisé par les services spéciaux ukrainiens et notamment le Service de sécurité d'Ukraine (SBU). "Il y a tout lieu d'estimer que cet enregistrement n'est pas un faux", soulignent les auteurs de la déclaration. "Les dirigeants de tous les organes de sécurité qui disposent des moyens techniques pour réaliser ces opérations illicites cherchent à faire accroire à la presse et à l'opinion qu'ils ne font rien de pareil à l'encontre de personnalités politiques", déclare le député Bokiï. "Le groupe du Parti socialiste d'Ukraine exige des dirigeants des organes de sécurité et des services secrets de mener dans les meilleurs délais une enquête de service et de révéler les sources des enregistrements illicites dont le président de la Rada a fait l'objet", peut-on lire dans la déclaration du député.

Le groupe socialiste à la Rada insiste que le Service de sécurité d'Ukraine, le ministère de l'Intérieur et la Commission d'Etat aux télécommunications spéciales présentent un rapport officiel sur le contrôle de l'utilisation des moyens de surveillance électronique. Le groupe socialiste ne prendra part aux votes parlementaires sur la question des activités des services spéciaux avant la présentation de ce compte rendu, a averti le député ukrainien. "Le scandale autour des écoutes illicites d'hommes politiques ukrainiens doit faire l'objet du rapport que les dirigeants des administrations de force et du Parquet général ukrainien présenteront à la Rada", a souligné le député. Selon lui, "le secrétariat du président doit également parler (aux parlementaires) des raisons de son ingérence dans les activités des services secrets ukrainiens". "Le parlement doit connaître s'il y a un lien entre l'ingérence du secrétariat du président dans les activités du SBU et les écoutes illicites des entretiens téléphoniques de politiques et de fonctionnaires ukrainiens", écrivent les socialistes.

Le président de la Rada et leader des socialistes ukrainiens Alexandre Moroz a confirmé de son côté que les textes de ses entretiens téléphoniques publiés dans des éditions Internet sont "parfaitement exacts".

Source: http://fr.rian.ru

Posté par smily à 10:31 - Politique - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire