English Deutsch

Le journal d'Ukraine

sélection des infos du Net par Smily France-Ukraine

17 janvier 2007

eglise orthodoxe

Le président Yushchenko pour une unique Eglise orthodoxe autocéphale

Rencontrant le primat du « Patriarcat de Kiev » (Église non canonique), le président Victor Yushchenko, a réitéré son souhait d’une Église orthodoxe ukrainienne unifiée. « Pour moi, la question de savoir si l'Ukraine aura ou non une Église autocéphale ne pose pas : un État indépendant a besoin d'une Église autocéphale ». Il a insisté sur la nécessité d’un dialogue «dans le respect mutuel» entre l’Église ukrainienne autonome, dans la juridiction du Patriarcat de Moscou, et l’Église non canonique. Le rôle de l’État étant, selon lui, d’aider à instaurer un « climat de tolérance ».

                                                        yushchenko

« Dans 70 jours, nous allons formuler nos propositions que nous vous communiquerons alors par écrit », a ajouté le président ukrainien. Pour le Patriarcat de Moscou, l’appel du président de l’Ukraine met en doute le caractère laïc du gouvernement ukrainien. L’agence d’information russe Interfax.ru relate la déclaration du père Nicolas Balashov, secrétaire du département des relations extérieures du Patriarcat de Moscou, selon qui : « La persévérance de Victor Yushchenko dans la création d’une Église locale avec la participation active des représentants de l'État provoque l'embarras ». « Le chef de l’État -  qui selon sa constitution est laïque - non seulement formule son programme concernant l’orthodoxie future d'Ukraine, mais aussi fait des propositions concrètes sur le nombre d’évêques et de prêtres qui doivent entrer dans la composition de la commission théologique conjointe dont le but serait la création d’une nouvelle Église » a dit le père Balashov. De plus, d'après le père Balashov, on ignore le fait que pour l’Église canonique « les représentants du Patriarcat de Kiev ne sont pas des évêques et des prêtres au sens véritable du mot, car ils n’ont pas été légalement ordonnés et leur chef Mikhaïl Denisenko (l’ancien métropolite Filaret) n’a aucun lien avec l’Église, car il en est excommunié depuis longtemps ». « C’est la position non seulement du Patriarcat de Moscou, mais aussi celle de toutes les Églises orthodoxes locales du monde entier, ce qui a été une fois de plus confirmé par les représentants de ces Églises au mois de juillet de l’année passée » a souligné le père Balashov.

Le 25 décembre dernier, le président ukrainien a rencontré le primat de l'Eglise ukrainienne dans la juridiction du Patriarcat de Moscou, le métropolite Vladimir. Il a évoqué, lors de cette réunion, cette même question de l'unité des Eglises orthodoxes en Ukraine et aussi celle des relations et de la collaboration de l'Eglise et de l'Etat dans différents domaines.

Source : http://www.orthodoxie.com

Posté par smily à 10:15 - Religion - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire